TEXT

TEXT       WORKS        BIO

In his practice of painting, Cédric Teisseire puts simple and systematic protocols in place that demonstrate an intelligence of abstraction aimed at presenting a distance between the work and its author. Methods of painting – a drip from a syringe or paint transferred directly from the container to the surface – are mechanical. Paint from a syringe, dripping with such prodigious care on to a painting which one might as well declare to be dead, or the excess of lacquer that dries like old skin, are delegated gestures partly by chance. By letting the process operate alone, the artist gets rid of subjectivity and reaffirms the coldness of painting. From this gap arises curiously sumptuous contemporary icons that realize abstract and minimal art with the utmost elegance and retrieve an airlike form.

Catherine Macchi


Dans sa pratique de la peinture, Cédric Teisseire met en place des protocoles d’élaboration simples et systématiques qui manifestent une intelligence de l’abstraction tout en visant à instaurer une distance entre l’œuvre et son auteur. Les modalités de recouvrement du tableau, – coulure à la seringue ou peinture versée directement du pot sur la surface – sont mécaniques. La coulure à la seringue, sorte de soin prodigué à une peinture dont on a tant dit la mort, ou l’excès de laque qui sèche à la manière d’une vieille peau, sont des gestes délégués en partie au sort. En laissant le processus s’opérer seul, l’artiste se débarrasse de la subjectivité et affirme le refroidissement de la peinture. De cet écart avec le faire naissent curieusement de somptueuses icônes contemporaines qui réalisent un art abstrait et minimal avec la plus grande élégance et retrouvent une forme d’aura.

Catherine Macchi

Publicités